Alan Turing, père fondateur de l'informatique

Une autre capsule de Cédric Villani, gagnant de la médaille Fields.

 

L'année 2012, sera dédiée, en Angleterre, au centenaire de la naissance d'Alan Turing. Ce nom ne dira sans doute pas grand chose à la plupart des auditeurs, pourtant peu de scientifiques ont eu autant d'influence que lui sur le monde dans lequel nous vivons.

 

Alan Turing est, avec l'américain Shannon et le hongrois Von Neumann, l'un des pères fondateurs de l'informatique, qui a changé notre vie au quotidien. C'est grâce à lui que les Alliés ont pu déchiffrer le code secret utilisé par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Cet exploit a été une étape clé de la victoire de 1945, une victoire qui s'est jouée non seulement sur la puissance, mais aussi et surtout sur l'intelligence.

 

Quand la guerre éclate, Turing n'a que 27 ans, mais c'est déjà un spécialiste reconnu en logique mathématique, qui a créé un modèle théorique d'ordinateur avant l'heure. Avec ses théories basées sur la logique et la statistique, et son intelligence exceptionnelle, il devient l'âme du projet secret de déchiffrage base a Bletchley Park.

 

Une fois la guerre terminée, Turing pose les fondations de l'intelligence artificielle ; il réfléchit à un test dans lequel une machine pourrait se faire passer pour un être humain (un peu comme dans une expérience actuellement en cours à Lausanne) et il expérimente les premiers algorithmes de jeu d'échec automatique !

 

Turing se passionne aussi pour la morphogenèse, la formation de motifs à partir de réactions biochimiques. Comment se créent les rayures des zèbres, les taches de la girafe ou celles de la panthère ?

Turing est le premier à tenter d'expliquer ces phénomènes par les équations dites de réaction-diffusion, qui prennent en compte aussi bien la diffusion des substances chimiques dans l'organisme, que leurs réactions les unes avec les autres. Il prédit l'existence de réactions chimiques oscillantes ou instables, longtemps avant qu'elles ne soient observées. Aujourd'hui, l'instabilité de Turing est un des fondements de la morphogenèse.

 

Les recherches de Turing ont permis à la fois de créer de nouvelles technologies, comme les ordinateurs, et d'expliquer des phénomènes naturels, comme les taches des léopards.

 

AlanTuring représentait à merveille la double fonction de création et d'explication des sciences mathématiques. La prochaine fois que vous allumerez votre ordinateur, que vous jouerez aux échecs contre votre Ipad ou que vous admirerez le pelage d'une girafe, ayez une pensée pour Alan Turing. Il le mérite bien, lui qui de son vivant n'a guère eu de reconnaissance en retour : persécuté par le gouvernement anglais pour son homosexualité, il n'avait que 42 ans quand il s'est empoisonné, sans doute dans un acte de suicide. Le gouvernement anglais s'est officiellement repenti en 2009, c'était la moindre des choses pour revenir sur le tort fait à l'un des plus grands hommes que l'Angleterre ait porté.

(Texte recopié du site: http://www.franceinfo.fr/sciences-sante-informatique/la-formule-villani/alan-turing-pere-fondateur-de-l-informatique-473307-2011-12-15)

Partagez via

About the author

Jocelyn Dagenais

View all posts